Bluff à la Une : Le « Back Alley Mugging »

Le back alley mugging quésaco ?

Derrière ce terme imprononçable se cache un coup bien connu des joueurs professionnels de poker.

Le back alley mugging est un bluff sophistiqué, employé sous certaines conditions. Cela consiste à représenter une main très forte sur un board dangereux, en la jouant comme si vous l’aviez vraiment. Explication…

bam

Ce terme a été introduit pour la première fois par Dan Harrington dans son livre « La trilogie stratégique des tournois de No Limit ».

Le concept est assez simple : vous allez miser ou relancer quand une carte effrayante tombe au turn ou à la river. Par exemple, une carte qui complète une quinte ou une couleur sur le board, ou bien une carte qui apporte une grosse paire sur le board.

L’objectif du back alley mugging est de représenter une main du début à la fin du coup, et de tenter de remporter le pot dès que vos outs « fantômes » sortent. Le plus souvent, vous allez jouer comme si vous étiez sur un tirage.

Pourquoi tenter le Back Alley Mugging ?

La principale raison du BAM est qu’il peut vous rapporter beaucoup de jetons s’il est correctement utilisé.

C’est un bluff, en plusieurs temps, qui vous permet de gagner le pot à la fois grâce à vos cartes mais aussi sans.

Par exemple, sur le flop kh8h4c, vous avez 9s9h.

Votre adversaire a relancé préflop en milieu de position et vous l’avez payé au bouton. Il effectue un continuation bet. Que faire ? Si vous relancez, il ne va vous payer qu’avec les mains qui vous battent (AK, AA, KK, KQ) voire QQ et JJ.

Il va jeter toutes les mains que vous battez (AQ, AJ, AT). Ce n’est donc pas un coup profitable dans cette situation. Vous n’allez pas non plus jeter votre main parce qu’elle pourrait être la meilleure ici.

bam2

La meilleure solution est donc de payer en position.

Vous gagnerez très probablement si un 9 sort au turn, et vous pouvez déjà avoir la meilleure main. Mais vous pouvez aussi décider de représenter également la couleur, ce qui vous confère 9 outs supplémentaires. Du point de vue de votre adversaire, vous pouvez avoir n’importe quelle main.

Il ne sait pas si vous êtes sur un tirage couleur, une paire moyenne, un Roi, voire rien du tout !

S’il checke au turn, vous allez miser 100% du temps (sauf si un 9 qui ne complète pas la couleur sort). S’il mise, vous allez relancer si le 9 sort, ou si un de vos 9 outs fictifs est dévoilé.

Votre call au flop devient donc très rentable et vous allez remporter le pot très souvent, d’autant qu’il va être difficile pour votre adversaire de vous situer sur une main.

L’autre raison pour tenter ce move découle de la première. Si vous êtes payé à la river et perdez le coup, vos opposants vont voir comment vous avez joué.

A ce moment-là, vos véritables tirages vont devenir très rentables car vos adversaires vont constamment vous suspecter de bluffer.

Vous pouvez gagner beaucoup par la suite, et quoiqu’il en soit, vous allez devenir dangereux aux yeux des autres joueurs : chaque turn ou river va les faire douter quand à la nature de votre véritable main.

En variant votre jeu entre des value bet et des back alley mugging, vous allez leur faire commettre beaucoup d’erreurs… 

Dans un futur article, nous nous intéresserons à toute la stratégie et la technique autour du Back Alley Mugging. Restez-connectés pour le découvrir prochainement !

Si vous souhaitez vous voir traiter une thématique particulière, n’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous.

Commentaires

  1. très sympas cette article je trouve

    • Richard a écrit:

      Merci pour ton message… ça motive à continuer dans ce sens :)N’hésite pas à nous dire s’il y a des thématiques que vous souhaiteriez voir traitées 😉

Répondre à atdpf.FR Annuler la réponse.

*