Sou33 revient sur sa participation à l’EPT Deauville

Après avoir réalisé un deeprun lors de sa participation à l’European Poker Tour de Deauville, le qualifié en ligne sur Everest Poker a accepté de répondre à quelques questions pour le blog poker.fr.
Bonjour. Avant tout, merci d’avoir pris de ton temps pour répondre à nos questions pour le blog. Pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour , je m’appelle Sulaiman, j’ai 25 ans j’habite à Bordeaux, je joue sur Everest Poker depuis 6 mois et j’y joue quasi exclusivement en tournois.

1655866_454984974603731_794714254_n

Tu t’es qualifié sur Everest Poker pour participer au Main Event l’EPT de Deauville. Pourrais-tu nous rappeler par quels satellites tu t’es qualifié ?

Je me suis qualifié pour cet European Poker Tour de Deauville, en tentant ma chance grâce à Everest Poker sur les satellites à 50 € qui donnaient des tickets à 500 €.

Ma première tentative n’a rien donné, mais à ma deuxième tentative, j’ai décroché ce ticket à 500 €. Le ticket en poche je me suis pris à rêver de jouer un EPT mais sans pour autant me mettre de pression. Je joue donc ce satellite à 500 € qui garantissait 2 packages à 7.000 € et après une bagarre acharnée je finis dans les 2 premiers!
A cet instant, je n’arrivais pas à réaliser que j’allais disputer un EPT pour 100 € d’investissement, moi qui avait débuté le poker en regardant les retransmissions de l’EPT… le rêve se réalisait !
Est-ce que tu avais déjà participé à un tournoi live de cette envergure ?

Je n’avais jamais participé à un tournoi de cette envergure et à un buy in aussi élevé. J’espère que grâce à Everest Poker j’aurais l’occasion de décrocher d’autres packages et de participer à d’autres tournois live.

Dans quel état d’esprit étais-tu avant le tournoi ?

C’est très étrange, avant et pendant mon Jour 1  je n’ai pas ressenti de pression particulière… je pensais être un peu paralysé par l’événement, mais je n’ai eu absolument aucune pression. Ce n’est qu’au Jour 2 que j’ai commencé à avoir un grosse boule au ventre.

Mais surtout ce que je m’étais dit c’est de ne pas avoir peur de mettre les jetons aux milieux et de faire les mooves qui me semblaient légitimes… jouer sans peur.

La veille du tournoi un pot de bienvenue était organisé par Everest pour permettre aux joueurs qualifiés de rencontrer nos ambassadeurs poker. Est-ce que Fabrice Soulier et Benjamin Pollak t’ont donné quelques conseils ?

La veille du tournoi j’ai en effet rencontré Fabrice Soulier et Benjamin Pollak. C’était un super moment où j’avais un peu du mal à canaliser mon excitation. Ils m’ont conseillé de prendre mon temps, car la structure permet de développer son meilleur poker sans être étouffé trop vite… ce que j’ai fait !

Raconte-nous comment s’est passé pour toi ce premier Main Event.

J’ai joué le Jour 1B avec une première table avec 3 excellents joueurs que sont Ilan Boujenah , Vuong Than Trong et un très bon grinder online.

Sur les 3 premiers niveaux je vais perdre un tiers de mon stack mais à aucun moment je ne vais paniquer. Je me sentais super bien à table et malgré que ça soit un EPT, je ne me sentais pas dépassé par les autres joueurs à table.

De fait, à l’issue d’une bonne première journée, je terminerais avec un stock de 120k alors que la moyenne se situe aux alentours de 50k !

Le Jour 2 va être une grosse bagarre avec de nombreux scandinaves et polonais très agressifs pré-flop, mais j’arriverais néanmoins à tirer mon épingle du jeu en finissant la journée avec 180k, alors que la moyenne était à 139k… à ce moment il restait toujours 140 joueurs en course pour 95 places payées.

C’est à ce moment là que j’ai ressenti une énorme pression, et une grosse excitation… j’ai reçu un énorme soutien et beaucoup d’encouragements. Je me suis même pris à rêver de gagner ce tournoi, en gagnant le Head’s up de la table finale contre Patrick Bruel. :D

La nuit fut difficile, impossible de me calmer, impossible de dormir, je faisais que penser à la bataille qui m’attendait demain.

Tu débutes le Day 3 avec les places payées en ligne de mire. Comment as-tu vécu l’éclatement de la bulle ?

J’ai vécu la bulle assez sereinement car j’avais  à nouveau monté des jetons en passant à 250 k… je savais que je serais payé à moins que j’aie une confrontation inévitable (un joueur s’est fait sortir à 5 places de l’ITM avec 66 sur 886, en face il était opposé à 88 donc carré :D ), donc une bulle tranquille pour moi.

Raconte-nous ton élimination.

J’ai été concentré pendant tout mon tournoi et ma 1ère erreur va être payée cash !

Je vais me tromper dans mes jetons et faire une erreur de relance préflop, ce qui va me perturber pour tout mon coup postflop ce qui me coutera très cher. Puis, je vais perdre une nouvelle confrontation importante avec AK face au AJ de mon adversaire qui finira par faire quinte backdoor.

sulaiman2

Après un superbe parcours, tu termines à une superbe 77ème place. Quels sont tes sentiments ?

Je suis heureux de ma 77ème place mais j’aurais toujours ce regret d’avoir pendant quelques minutes été déconcentré et de l’avoir payé cash… une chose est sûre : ça me servira d’expérience pour mes prochains tournois.

Très honnêtement je n’ai eu qu’un seul coup de chance en ma faveur et aucun setup favorable du type AxAx vs KxKx, KxKx vs QxQx ou encore brelan contre brelan supérieur.

Pendant tout le tournoi j’ai joué en ne recherchant pas d’infos sur mes adversaires (palmarès etc…) pour ne pas être impressionné et juger mon adversaire que sur ce qu’il me montrerait à table… après coup, je crois que j’ai bien fait ^^ je viens de vérifier les noms de mes adversaires en late game c’étaient des monstres!

Mais ce que je retiens de tout ça c’est vraiment le soutien de mes amis… ça m’a vraiment poussé à me surpasser. Donc un gros merci à eux !!!

Je suppose que cette première expérience live t’aura donné envie de réitérer l’expérience. What’s next pour toi ?

Ce n’est pas ma 1ère expérience live ,c’est ma première expérience sur un  EPT. J’essaierai à nouveau de me qualifier sur Everest.fr pour disputer l’année prochaine à nouveau l’EPT Deauville.  Pour le moment je vais surement jouer le DSO Barcelone en Février et surtout en Mars le BPT Deepstack de Bordeaux que j’ai vraiment envie de remporter à domicile !

Exprimez vous!

*