Conseils à la Une : Vos premiers pas en Omaha par Benjamin Pollak

Afin de vous accompagner dans votre apprentissage du poker et de mieux maîtriser les aspects du jeu, l’ambassadeur Betclic Poker, vous livre aujourd’hui ses conseils et astuces pour bien débuter en Omaha et optimiser ainsi vos chances de victoire.

Spécialiste de la discipline, Benjamin Pollak, vous propose ainsi de découvrir les bases et la stratégie de la variante à quatre cartes, pour jouer un poker différent du Texas Hold’em mais au moins aussi excitant, en cash game comme en tournoi !

BPollak_Table_0090B

Vos premiers pas en Omaha par Benjamin Pollak

Je vous conseille dans un premiers temps de jouer à des tables pleines, 6 ou 9 joueurs.

Pourquoi ? La raison est simple: plus nombreux vous serez, plus vous aurez le temps de sélectionner vos mains de départs. Et avec une bonne sélection, vous pouvez avoir déjà un « Edge » considérable sur vos adversaires.

Alors de quelles manières reconnaître les bonnes mains en Omaha ?

Ce qu’il y a de plus important dans ce jeu, c’est de posséder une main compacte. Plus elle le sera, plus vos chances de flopper un gros jeu seront élevées. Le but principal est de réaliser des quintes et des couleurs.

Même si la couleur est supérieure à la quinte dans l’ordre hiérarchique des mains de poker, il est préférable de se focaliser sur la compacité des mains que sur les assortiments de couleurs.

Je vous explique pourquoi… Les boards monocolores font partis des boards  « locked », ce sont des boards où vous prendrez peu de value en cas de main gagnante.

omahacg

En possédant une main compacte comme Qs Js Th 9d, vous avez la possibilité de flopper à la fois une Showdown Equity et un gros tirage. Dans les cas ou vous floppez deux paires par exemple. Et il y aura beaucoup de “type de board” sur lequel vous serez prêts à engager vos jetons.

Vous allez rencontrer beaucoup de leurres et le premier travail est de dissocier les bonnes mains des mauvaises.

As Kh 9c 5h est une mauvaise main de départ. Vous possédez une couleur au Roi mais vous n’avez même pas 3 cartes connectées. Si vous remplacez le 9 par un T, votre main s’améliore considérablement. Car avec AKT, si vous prenez 2 de ces 3 cartes, vous pouvez réaliser une quinte (AK,AT,KT). Cela veut dire que vous pouvez flopper un « wrap ».

Un wrap est un tirage de quinte pouvant aller de 9 à 20 Outs. En voici trois exemples.

Exemple 1 :

  • Vous possédez QJT7 et le flop est K93.
  • Vous avez le plus petit wrap possible. Vos outs sont Q,J ou T pour avoir une quinte, soit  9 outs

Exemple 2 :

  • Vous possédez AKT3 et le flop est JQ6
  • Vous avez un wrap à 13 outs (A, K, T et 9) et si vous remplacez votre 3 par un 9 (AKT9) votre wrap s’agrandit à 16 outs.

Vous comprenez maintenant l’importance des mains compactes.

Exemple 3 :

  • Vous avez QT97 et le flop est J86.
  • Vous possédez alors le plus gros wrap, soit 16 outs. Si la turn est un K, votre wrap s’agrandit alors à 20 outs.

Vous voyez ici l’importance des mains denses.

Dans un prochain article, retrouvez moi à une table de Sit & Go en Texas Hold’em No Limit, pour apprendre les fondamentaux du jeu au format 6-Max en vidéo.

Exprimez vous!

*